LE COMBAT LIBRE / MMA


Sport de combat : MMA

Le combat libre ou MMA est un sport de combat des plus complet combinant dans lequel les deux combattants peuvent utiliser de multiples techniques et tactiques.


Les véritables origines du Combat Libre sont, en fait, déjà anciennes. L'idée d'opposer des pratiquants de styles différents dans des tournois rudes avec règles et arbitres, fait partie depuis longtemps de l'histoire et de la tradition des arts martiaux. L'expression Combat Libre est utilisée en France depuis les années 1950 pour traduire un terme japonais fréquemment employé en Karaté : Jiyu-gumite. Le Jiyu-gumite du Karaté est un combat d'entrainement qui autorise une large variété de techniques, et dont les modalités pratiques varient selon les styles.



Il faut attendre le milieu des années 1990 pour que l'expression Combat Libre prenne un sens nouveau et serve à désigner des formes de combats dites modernes, souvent très différentes les unes des autres quant à leurs origines et leur finalités. Ces formes de combat, qui autorisent à la fois les techniques de frappes réelles et celles de la lutte, sont parfois désignées sous l'appellation abusive de Combat Sans Règles.
L'émergence internationale du Combat Libre moderne et professionnel est venu des Etats-Unis, en 1993, avec la création d'une compétition originale nommée Ultimate Fighting Championship (UFC). Avec les années, l'UFC a donné naissance à plusieurs formes similaires de combat un peu partout dans le monde. En France, les premières compétitions d'arts martiaux autorisant l'emploi combiné des techniques de frappes et de lutte, debout comme au sol, furent organisées dès 1990 par Patrick Lombardo sous différents appellations selon les principes du Combat Intégral. Ces compétition, créées trois ans avant l'UFC américain, furent à l'origine de plusieurs à l'origine de plusieurs autres, tant en France qu'à l'étranger.

Principe général du combat libre moderne


Le principe général des compétitions de Combat Libre est de réunir des combattants si possible issus de styles différents, et de les faire s'affronter selon des règles plus ou moins libérales, qui autorisent l'emploi de l'ensemble des techniques classiques des arts martiaux et des sports de combat : coups de pieds, coup de poins, de genoux, de coudes, saisies, projections, luxations, étranglements, lutte au sol, etc... L'utilisation de protections (gants, protège-dents et autres), la durée des combats, la présence de catégories de poids, la nature de la surface de combat (tatami, ring, cage ...) varient selon les organisateurs. Ceux-ci fournissent en général un règlement très précis, bien connu des combattants et des arbitres.

Une philosophie : ne jamais abandonner !


Sport de combat : MMA Les adeptes de combat libre, toutes versions confondues, possèdent en commun un état d'esprit particulier qui rappelle celui du karatéka américain Joe Lewis lorsqu'il évoquait la formation psychologique qu'il avait reçue à Okonawa. Cet état d'esprit est résumé par cette phrase : "Ne jamais abandonné !". Lors d'un affrontement en combat libre que ce soit à l'entrainement ou en compétition, il arrive fréquemment que l'un des deux adversaires soit sur le point d'avoir un membre luxé sous l'effet d'une clé, ou bien qu'il soit sur le point de perdre connaissance suis à un début d'étranglement.
Pour ne pas subir des dommages qui pourraient être grave, le combattant soumis décide alors de taper pour indiquer à son opposant qu'il accepte la défaite ; pour cela, il frappe du plat de la main, de manière nette, deux ou trois fois d'affiliée surle sol ou sur le corps de son adversaire, ou encore sur lui même. Le combattant qui a l'avantage cesse alors immédiatement son action et le combat s'arrête.
Le fait de "taper" est une pratique indispensable pour préserver l'intégrité physique et pour pratiquer longtemps ; mais il arrive qu'en compétition, certains combattants à l'égo démesuré dépassent les limites.

MMA, Mixed Martial Arts


Le MMA peut être considéré comme l'aboutissement d'une codification et d'une réglementation progressives du Combat Libre, dont l'UFC en est l'exemple le plus connu. Si elles ont souvent été présentées comme novatrices, les confrontations de ce type ne font que reproduire les rencontres qui avaient déjà lieu dans les Vale Tudo brésiliens ("vale tudo" signifie littéralement "tout est permis"), et ce dés les années 1920. Ces combats, dans lesquels la famille Gracie et son Jiu-jitsu se sont illustrés, opposaient alors des représentants de diverses écoles d'arts martiaux.Ce changement d'appellation n'est pas anodin : les termes de Combat Libre ou Free Fight aussi vendeurs qu'ils soient dans la mesure où ils évoquent immédiatement l'idée de violents affrontements proches du combat de rue, ne reflètent pas la réalité d'une discipline régie par des règles. Certains détracteurs du MMA ne manquent pas de parler d'affrontements barbares rappelant les arènes Grecques ou Romaines des anciens temps.
Le combat durant les compétitions de MMA n'est jamais "libre" ni "sans règles", mais bel et bien codifié et surveillé, et il est de plus en plus réglementé chaque année.

Le MMA, un sport de combat complet


Sport de combat : MMA Contrairement à ces confrontations d'écoles, le Combat Libre d'aujourd'hui repose largement sur une logique de complémentarité des différentes styles. L'augmentation progressive de l'expertise des combattants de haut niveau les a en effet obligés à devenir de plus en plus complets, et il est à présent difficile d'être compétitif en ne maîtrisant que des techniques de frappe ou uniquement des techniques de combat au sol. D'où l'utilisation largement répandues et revendiquée par les pratiquants de la dénomination MMA, pour signifier qu'il s'agit d'un sport de combat complet qui associe dans la même pratique des techniques de frappe, de lutte au corps à corps, de projection, de lutte au sol et de soumission.

Les combattants de MMA ont recours à des techniques empruntées à différents sports de combat : karaté, boxe anglaise, boxe thaïlandaise, judo, jiu-jitsu, lutte, sambo, et bien d'autres encore ...
Cette liste n'est bien sur pas exhaustive et les combattants, en fonction de leur vécu, mobilisent un arsenal technique et tactique issu de diverses disciplines de combat. La plupart du temps, ces techniques et tactiques utilisées dans ces différents sports nécessitent une adaptation au contexte d'une confrontation beaucoup plus ouverte en termes d'éventails technique mobilisable par les compétiteurs : on ne peut pas lutter en MMA comme on le fait en compétition de lutte libre sous peine de se faire frapper, ce qui nécessite une adaptation des saisies au corps à corps et des techniques de projection. De la même façon, un pratiquant venant initialement de la boxe devra adapter ses techniques s'il ne veut pas se faire projeter.





Annuaire des clubs de MMA dans votre ville :

MMA Aix En Provence
MMA Amiens
MMA Angers
MMA Avignon
MMA Besançon
MMA Béziers
MMA Bordeaux
MMA Brest
MMA Caen
MMA Cannes
MMA Clermont Ferrand
MMA Dijon
MMA Grenoble
MMA Le Havre
MMA Le Mans
MMA Lille
MMA Limoge
MMA Lyon
MMA Marseille
MMA Metz
MMA Montpellier
MMA Mulhouse
MMA Nancy
MMA Nantes
MMA Nice
MMA Nimes
MMA Orléans
MMA Paris
MMA Pau
MMA Perpignan
MMA Poitiers
MMA Reims
MMA Rennes
MMA Rouen
MMA Saint Etienne
MMA Strasbourg
MMA Toulon
MMA Toulouse
MMA Tours
MMA Villeurbanne